En savoir plus

La source de nos douleurs

Dans la thérapie Alignement Posturale, nous cherchons les racines de nos douleurs dans la structure musculo-squelettique, c’est à dire la structure du corps composée par les os, les muscles, les nerfs et les rapports entre eux. Notre corps est dessiné pour être symétrique et en équilibre entre la gauche et la droite, entre l’avant et l’arrière : le corps maintient son centre de gravité. 

Equilibre

Dans une posture centrée, les muscles posturaux fonctionnent dans un équilibre parfait, ce qui veut dire qu’ils fonctionnent avec un rapport longueur – tension juste. Ils tiennent en place les articulations qui portent le poids du corps ; les chevilles, les genoux, les hanches et les épaules. Ces articulations sont alignées les unes aux autres, elles sont 100% fonctionnelles et le corps ne connaît aucune limitation de mouvement. 

Mais… nous avons presque tous des déviations posturales. Quand un des muscles posturaux est trop contracté ou trop faible, toute la structure musculo-squelettique est affectée. La position du bassin change, la courbe de la colonne vertébrale change, les deux hanches ne fonctionnent plus pareils.

Compensations

Un corps qui a quitté son centre de gravité commence à mettre en place des compensations pour pouvoir faire toujours les mêmes mouvements. Au lieu de faire travailler le muscle primaire destiné à faire un certain mouvement, le corps fait appel à d’autres muscles pour le faire. Ces « compensations » perturbent les articulations et provoquent des frictions. Et ce n’est pas tout…, d’autres articulations vont compenser à leur tour…

Douleurs chroniques

Dans la plupart des cas, nous ne nous rendons pas compte de ces compensations. Jusqu’au jour où le corps commence à fatiguer… Des frictions dans les articulations abîment le cartilage, provoquent de l’inflammation et finalement des douleurs chroniques..

À partir du moment où nous commençons à bouger moins parce que nous avons mal, le déséquilibre entre les muscles posturaux s’aggrave. Avec le temps, les compensations peuvent se transformer à leur tour en dysfonctionnements. Nous bougeons donc encore moins, et un cercle vicieux s’installe. 

Bouger

Le corps humain est dessiné pour bouger, et de bouger dans tous les sens ! Il y a des milliers d’années, les chasseurs-cueilleurs couraient, sautaient, grimpaient à 4 pattes, se glissaient par terre, se contortionnaient… Ils étaient dépendants du mouvement physique pour trouver de quoi manger.

Aujourd’hui, une cause importante de nos douleurs articulaires et musculaires chroniques est le manque de mouvement dans nos vies sédentaires. Avec les télécommandes, les appareils connectés, les ascenseurs, les escalators, les tracto-tondeuses, les souffleurs… Nous avons de moins de moins de raisons de bouger.

Avec des métiers de plus en plus spécialisés, la variété de nos mouvements s’est réduite considérablement ; seulement un nombre limité de muscles sont appelés à travailler. Beaucoup de personnes sont contraintes de faire dans leur travail toujours les mêmes mouvements. La répétition du même mouvement dans un corps mal aligné finit par provoquer des douleurs.

En cas d’accident ou de trauma postopératoire, un corps non aligné, donc moins fonctionnel, est plus gravement affecté qu’un corps aligné et fonctionnel.

Exercices

Comme les articulations sont maintenues en place par les muscles, un travail musculaire peut suffire pour améliorer l’alignement entre les articulations afin de les rendre plus fonctionnelles.